Visite culturelle

Cliquez pour ouvrir

La Cathédrale Notre-Dame

La cathédrale de Strasbourg impressionne par ses proportions. Véritable chef-d'œuvre de l'art gothique, elle fut jusqu’au XIXe siècle l’édifice le plus élevé de toute la chrétienté (142,15 m).

A l’extérieur, la façade est le plus grand livre d’images du Moyen-Age. Les centaines de sculptures qui semblent se détacher du mur accentuent les effets d’ombre et de lumière. La couleur du grès rose change selon l’heure du jour et la couleur du ciel. A l’intérieur, les vitraux sont magnifiques et l’horloge astronomique dont le mécanisme date de 1842 est un véritable chef d’œuvre. 
 
Cathédrale Notre Dame de Strasbourg
Place de la Cathédrale
67000 Strasbourg

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

L’Horloge Astronomique

Au sein même de la Cathédrale Notre-Dame, l’Horloge astronomique est un chef d’œuvre de la Renaissance et le produit d’une collaboration exceptionnelle entre artistes, mathématiciens et techniciens. Fruit du travail d’horlogers suisses, de sculpteurs, de peintres et créateurs d’automates, le mécanisme actuel date de 1842.

L’Horloge attire surtout par le jeu de ses automates, qui se produisent tous les jours à 12h30. A cet instant, on peut voir les différents âges de la vie, qui, personnifiés par un enfant, un adolescent, un adulte et un vieillard, passent devant la Mort. Plus haut, ce sont les apôtres qui défilent devant le Christ. Leur passage est ponctué par les battements d’ailes et le chant d’un grand coq. Devant l’Horloge s’élève le merveilleux Pilier des Anges qui, de manière très originale, représente le Jugement Dernier.

Cathédrale Notre Dame de Strasbourg
Place de la Cathédrale
67000 Strasbourg 

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

Le Palais Rohan

Le Palais Rohan de Strasbourg a été construit de 1732 à 1742 d’après les plans de Robert de Cotte, Premier architecte du Roi, pour le cardinal Armand-Gaston de Rohan-Soubise, prince-évêque de Strasbourg.
 
Conçu sur le modèle des grands hôtels parisiens, le palais épiscopal de Strasbourg est l’une des plus belles réalisations architecturales du XVIIIe siècle français tant par l’élévation noble et classique de ses façades que par ses somptueux décors intérieurs.
 
Construite, décorée et meublée en l’espace de dix années, cette fastueuse demeure, restée quasiment inchangée depuis son édification, se distingue par son exceptionnelle unité de style.
 
Le musée des Beaux-Arts de la ville s’y installe en 1889, suivi par le musée Archéologique en 1913 et celui des Arts décoratifs en 1924.
 
 Les 3 musées installés dans les Palais Rohan sont ouverts tous les jours de 10 heures à 18 heures, sauf le mardi. 

 Ils restent fermés le 1er janvier, le Vendredi de Pâques, le 1er mai, le 1er et 11 novembre ainsi que le 25 décembre.
 
Tram : station Langstross/Grand Rue (lignes A et D)
Bus : 10, 14 et 24

Palais Rohan
2 Place du Château
67000 Strasbourg
 
Téléphone : 03 88 52 50 00 

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

Petite France

Situé sur la Grande île, il s’agit d’un quartier historique de Strasbourg. La Petite France était autrefois le quartier des tanneurs, des pêcheurs et des meuniers. Son cadre pittoresque, ses maisons à colombages datant du XVIe et du XVIIe siècle, ses canaux, et ses nombreux restaurants attirent aujourd’hui les touristes du monde entier.  

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

Barrage Vauban

Le barrage Vauban, aussi appelé grande écluse ou encore terrasse Vauban, est un pont-écluse classé monument historique à Strasbourg. A quelques mètres des Ponts Couverts, le barrage fut construit aux alentours de 1690 par Tarade d’après les plans de l’ingénieur militaire Vauban et permettait d’inonder en cas de besoin tout le front sud de la ville. 

Une agréable terrasse panoramique a été aménagée au sommet du bâtiment.

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/


Ponts couverts

Dans le prolongement du quartier de la Petite France se trouvent les Ponts Couverts. Ils ont gardé leur nom malgré la disparition de leur toiture au XVIIIe siècle. Ils sont dominés par quatre tours du XIVe siècle, vestiges des anciens remparts, garants de l’indépendance de la république strasbourgeoise. Immédiatement après le rattachement de Strasbourg à la France en 1681, une nouvelle ceinture de fortifications fut construite par Vauban.

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

Musée Alsacien

Le Musée Alsacien propose au visiteur un parcours plein de charme à travers d’anciennes demeures strasbourgeoises reliées par des escaliers et des coursives en bois. Il présente des milliers d’objets témoins de la vie rurale en Alsace au XVIIIe et XIXe siècles : costumes, meubles, céramiques, jouets, imagerie religieuse et profane… Le visiteur circule parmi toutes les pièces qui constituent le Musée Alsacien comme il se promènerait dans une maison dont les habitants viendraient tout juste de s’absenter.

Le Musée Alsacien, c’est 64 000 visiteurs par an, 110 ans d’ouverture au public, 5000 objets exposé.

Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf le mardi.

Accès :

-      Bus 10 - arrêt Corbeau
-      Bus 30 – arrêt Saint-Guillaume
-      Bus 14 et 24 - arrêt Ancienne Douane
-      Tram A et D - arrêt Porte de l’Hôpital

23-25 Quai Saint-Nicolas, 
67000 Strasbourg

Tel : 03 68 98 51 52

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

Neustadt

La Neustadt est l'une des extensions urbaines les plus remarquables et les mieux conservées du tournant des XIXe et XXe siècles en Europe. À partir des années 1880, sous l'égide des autorités allemandes, un vaste chantier débute, qui triplera la surface de la ville. Jusqu'alors, Strasbourg se déployait à l'intérieur de ses limites historiques, lovée dans le méandre protecteur dessiné par l'Ill.

Il s'agit d'abord d'incarner dans la pierre le changement de régime et l'avènement du nouveau pouvoir : la place impériale, aujourd'hui place de la République, est le pivot de cette opération urbanistique. Elle regroupe les bâtiments officiels, que domine l'imposant volume du palais du Rhin, lieu de résidence de l'empereur lorsqu'il se rend à Strasbourg.

Mais il faut aussi loger les nouveaux arrivants : l'annexion draine vers Strasbourg une immigration allemande très importante ; en quarante-cinq ans, la population de la ville aura plus que doublé, passant de 80 000 habitants en 1870 à 180 000 en 1915. On trouve ainsi dans la Neustadt des immeubles de standing dotés de tout le confort moderne ("eau et gaz à tous les étages", comme le précisent encore les plaques en émail sur les façades), mais aussi, à l'écart des grands axes, de petits hôtels particuliers.

En matière de style, l'éclectisme règne en maître, ce qui contribue au vrai charme de ce quartier : un immeuble Art nouveau au décor foisonnant voisine avec une élégante villa qui pastiche le rococo, tandis qu'au loin se détachent les flèches néo-gothiques de l'église Saint-Paul : un vrai dépaysement architectural.


Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

Bains municipaux

Les Bains Municipaux de Strasbourg sont nés du plan d'urbanisation lancé par les Allemands au cours de la période d'occupation entre 1870 et 1918, tout comme l'église Saint Paul ou le Palais du Rhin
 
Inauguré en 1908, l’établissement a été classé à l'inventaire des monuments historiques en 2000. 
La monumentalité du décor invite à la détente et au repos. Proposant plusieurs types de services, les Bains Municipaux sont encore très fréquentés de nos jours. 

L'établissement dispose :

-      d'une grande piscine et d’une petite piscine
-      d'un bain romain
-      de saunas
-      de salles de bains et douches
-      d'un solarium

10 Boulevard de la Victoire
67000 Strasbourg

Tel : 03 88 25 17 58

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

Le jardin des deux rives

Symbole de l’amitié franco-allemande, le Jardin des deux rives a accueilli les chefs d’Etat lors du sommet de l’Otan en avril 2009. Il s’étend sur 150 hectares en bordure du Rhin, de part et d’autre du Pont de l’Europe. A deux pas de Strasbourg et de Kehl, il constitue un lieu de rencontre et de promenade unique où sont régulièrement organisées des manifestations culturelles. Concours de jardins éphémères, expositions florales, musique, danse et arts de la rue s’y succèdent pour le plus grand plaisir de ses visiteurs français, allemands et étrangers.

3 rue des Cavaliers
67000 Strasbourg

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

Le Parlement Européen

Organe parlementaire de l'Union européenne, le Parlement européen a son siège à Strasbourg depuis 1999. Il est ouvert aux visiteurs pendant et hors session plénière.

A partir du 8 septembre, les visiteurs individuels (< 10 personnes) sont les bienvenus le vendredi après-midi(13h30-18h00) ainsi que le samedi en journée (9h00-18h00). Des créneaux spécifiques sont ouverts aux visiteurs individuels pendant les mois d'été, sur inscription préalable obligatoire, au moins 24h à l'avance.

Plus d’informations sur l’organisation des visites : http://bit.ly/2xPC8UW  

Allée du Printemps
67070 STRASBOURG CEDEX
Tel : +33 (0)3 88 17 40 01

Crédits photos : http://www.otstrasbourg.fr/fr/

0 article (s)
Total

Sélectionner la langue